Comment lutter contre les cafards : Voici nos conseils de pro !

  • Etape 1 : Quelle différence entre une blatte, un cafard, un cancrelat, un ravet ?
  • Etape 2 : Lutter contre les cafards et les éradiquer
  • Etape 3 : Lutter contre les cafards : les remèdes naturels !
  • Etape 4 : Lutter contre les cafards, les remèdes naturels
Répulsion totale est le maître mot dès que l'on aperçoit un cafard. Les colonies de cafard n'augurent rien de bon pour vous ! A3DH insecticide va vous aider à lutter contre une invasion de cafards. Souvent synonyme de virus, de bactéries ou d'insalubrité, ces insectes se reproduisent à grande vitesse et pour s'en débarrasser rien de mieux que d'utiliser des gels, des pièges ou des insecticides... Bien sûr il existe des solutions naturelles mais pour ce genre d'infestation la nature a ses limites !

Étape 1 : Quelle différence entre une blatte, un cafard, un cancrelat, un ravet ?

Pour lutter contre les cafards rien de tel que de les distinguer et comprendre leur fonctionnement. Pour répondre rapidement à cette question il n’existe aucune différence entre tous ces insectes, il s’agit juste d'appellation différente pour désigner le même insecte. “Blatte” (du latin Blatella) est le terme scientifique tandis que “Cafard” ou “Cancrelat” celui du langage courant. En France nous avons 3 types de Blatte :

  1. La blatte germanique : La nymphe est brun foncée et possède une bande claire qui traverse le centre de son thorax.
  2. La blatte orientale : très grande elle est de couleur marron foncée à noir avec un corps brillant. 
  3. La blatte des meubles, blatte rayée : de couleur brun pâle, possède deux bandes claires
  4. La blatte américaine : deux tâches symétriques foncées, entourant une zone plus claire située sur son pronotum (partie supérieure du pro-thorax) Ses ailes recouvrent largement son corps.
  5. La blatte australienne : C'est une blatte qui ne fréquente que la terre, les serres et jardineries.

Dans la peau d’un cafard :

Le cafard est un animal nocturne, il se terre la journée dans des coins sombres et sort la nuit en quête de nourriture. Il est omnivore et se nourrit de tout : légumes et fruits, viandes et sucres, carton et tissu et aussi de ses congénères … Miam !

Pour pénétrer dans une habitation ou un immeuble il va pouvoir s’y introduire grâce à une fente de 1,5 mm, ce qui est minuscule. Il va ensuite circuler très facilement sur les câbles, le long des vide-ordures… Bien Sûr sans oublier de contaminer tout l’immeuble ou toute la maison de nouveaux cafards.

Où trouve-t on un cafard :

  1. Colonnes de vides-ordures
  2. Matériels de transport
  3. Collecte d’ordures ménagères
  4. Conduits d’évacuation
  5. Égouts
  6. Endroits chauds, sombres et humides
  7. Dessous eviers et baignoires
  8. Conduits divers
  9. WC et salles de bains
  10. Placards
  11. Moteurs et appareils électroménagers, chauffe eau...



Pourquoi une infestation si rapide : La reproduction du cafard !

En effet, une femelle cafard peut se reproduire à grande vitesse car elle va stocker la semence du mâle. L'accouplement se produit 5 à 8 fois en 80 jours, les oothèques contiennent environ 20 à 40 oeufs. Elle déposera ensuite ses oeufs dans des gaines diverses, recoins abrités et sombres ...

Les cafards : synonyme de maladie ?

Injustement accusé d'être sale et répugnant une blatte n'est pas synonyme de germes directement. Une blatte fait souvent sa toilette. problème est souvent lié à leur promenade, passant souvent dans des endroits insalubres ils peuvent véhiculer des bactéries et des germes pathogènes. De plus, ils sont aussi susceptibles de nous communiquer leurs endogermes.

Étape 2 : Lutter contre les cafards et les éradiquer

Pour lutter contre les cafards rien de tel que d anticiper en agissant de façon préventive, Insecticide A3DH vous conseille de :

  1. Conserver les aliments secs dans des boîtes ou des sacs en plastique. Il est important de nettoyer l'évier et d’éviter d’avoir des aliments posés sur le plan de travail.
  2. Nettoyer tous les débris alimentaires qui seraient tombés après vos repas. 
  3. Videz les poubelles tous les jours dans des conteneurs. Ne gardez pas de poubelles chez vous.
  4. Éviter d’avoir du liquide dans les récipients en verre ou plastique des poubelles de recyclage.
  5. Enlevez la nourriture, litières de vos animaux de compagnie.
  6. Ranger votre intérieur : supprimer les piles de journaux, magazines, livres...
  7. Les cafards mangent le papier et émettent une phéromone de rassemblement pour indiquer un lieu propice au développement de la colonie. Vernissez les étagères, le bois pour que vos meublent soient étanches.
  8. Finalement bouchez les points d’accès : espacement autour des gaines, tuyaux, fissures, évacuations, plinthes, prises éléctriques….

Étape 3 : Lutter contre les cafards avec des insecticides

Lutter contre les cafards : Avec des pièges !

Les pièges à glue

Pour savoir où utiliser ces pièges à glue référez vous aux endroits fréquentés par les cafards. Ces pièges qui sont inoffensifs pour l’homme servent à engluer les cafards. Il possède un fort agent appétent qui attire les cafards et les capture.

Les pièges avec insecticide

Ces pièges comportent eux aussi un appât qui va attirer les cafards, après avoir été consommé par le cafard, celui-ci va retourner dans sa colonie et contaminer ses congénères. Scellés de façon hermétique ces pièges sont inoffensifs pour l’homme, vos enfants et vos animaux.

Le gel anticafards

Personnellement mon préféré car il est très efficace ! Ce gel se dépose partout grâce à une seringue. Il est sans danger pour l’homme et les animaux mais extrêmement efficace contre les cafards. Même principe que le piège avec insecticide, le cafard se contamine et après sa mort est dévoré par ses congénères qui meurent à leur tour.

Où utiliser le gel :

  1. Sous les éviers, derrière la baignoire et l'évacuation des toilettes
  2. Derrière le réfrigérateur et l'électroménager
  3. Dans les recoins des placards
  4. Autour des vide-ordures, locaux à poubelle

Lutter avec l’acide borique

Pour lutter contre les cafards vous pouvez utiliser l’acide Borique qui peut -être trouver en pharmacie. Vous pourrez ensuite passer aux travaux pratiques en réalisant des appâts mélangés à du lait concentré sucré. Formez des boulettes d’acide borique et de lait concentré pour obtenir en 30 minutes un appât maison. Ces appâts anticafards sont à disposer :

  1. Près des bouches d’aération
  2. Dans les coins sombres et humides (fissures)
  3. Dans les lieux de passage
  4. Recommencer après 3 semaines pour éviter la prochaine génération de cafards

Produit insecticide anticafards

Utiliser un produit insecticide à vaporiser contre les cafards : en poudre, en aérosol ou grâce à un pulvérisateur ces produits sont très efficaces et permettent de tuer les colonies. Ils sont souvent étudié pour permettre d’atteindre les endroits les plus contraignant (fissures, plinthes, recoins sombres, encadrements de portes, plafonds…

DIGRAIN TERRE DE DIATOMEE - Désinsectisation - DIGRAIN
En stock
Désinsectisation

DIGRAIN TERRE DE DIATOMEE

DIGRAIN
I7181
20,00 €
Insecticide 100% naturel, La terre de diatomée

Appeler une entreprise de désinsectisation

A3DH est situé dans le sud de la France et sera ravie de vous aider avec vos problèmes de cafards toutefois si vous êtes dans une autre région n’hésitez pas à téléphoner à une entreprise de 3D et surtout désinsectisation pour effectuer des passages et régler définitivement votre problème de blattes.

Étape 4 : Lutter contre les cafards, les remèdes naturels

La déshydratation grâce à la terre de diatomée

Ces petites algues microscopiques organiques et fossiles mesurent entre 3 et 500 micromètres et se développent dans des milieux à la fois humides et lumineux.

Écologique et naturel, cet insecticide est utilisée en agriculture biologique mais aussi contre les insectes (les fourmis ; les punaises de lit ; les puces et cloportes ; les coléoptères et perce-oreilles ; les cafards ; les poissons d’argent…)

Contenant des particules de silice, la terre de diatomée va lutter contre les cafards en provoquant des lésions du tube digestif chez les insectes, puis sur la carapace puis les tuer par déshydratation. Elle peut-être utilisée en intérieur et extérieur. Elle a l’avantage de ne pas être toxique pour les hommes et les animaux de compagnie.